Bienvenue sur le site officiel de la commune d'Itxassou - Ongi etorri

<< Retour à la page précédente

Patrimoine / Culture

  • Vestiges Protohistoriques :

        cromlechLe cromlech d'Arluxatta ainsi que ceux de Mehatse, Mehatseko-Biskarra, Iuskadi, Zelaiou ou Mendittipia sont des vestiges de protohistoire.  

       Une place forte de protohistorique (Gaztelu Zahar) est visible au lieu dit Belozia.  Au sommet du Mondarrain, un château ou une tour de guet appartenant au Roi de Navarre et dont il ne reste que des vestiges fut construit au Moyen âge. Le site fût occupé jusqu'au 15ème siècle.

 

 

 

  • L'Église et le Cimetière :eglise_cimetiere_itsasu

    L'église Saint Fructueux date du XVIIe siècle. Le cimetière qui entoure l'église très riches en stèles discoïdales et tabulaires, témoigne de l'art funéraire basque. Le maître hôtel, son retable et le décor du chœur, les balustrades des tribunes et la chaire à prêcher sont classés monuments historiques.

 

 

 

 

  • stle_itsasuLe Chêne de GERNICA :

Dans le cadre du 1er Aberri Eguna en 1963, un chêne a été planté reprenant la symbolique du chêne de GERNICA. Ce chêne rappelle la « charte d'Itxassou » qui réclame la reconnaissance d'une identité basque.

 

 

 

  • La stèle IRIBARNE


Qui est Robert IRIBARNE ?stèle iribarne

Le sous-lieutenant Robert IRIBARNE est né le 27 septembre 1918 à Bayonne. Passionné d'aviation, il obtient son brevet de pilote le 15 février 1939. En 1944, sous les ordres de Marcel ALBERT, commandant de la 1ère escadrille, il est prêt à recevoir le Baptème du Feu dans l'offensive du "Normandie". Ses combats entre 1944 et 1945 sont auréolés de réussite et de victoire contre l'ennemi : Le 26 juin il abat un Fw 190 et renoue avec le succès les 23 et 26 octobre 1944 en détruisant un Fw 190 et un Me 109. Il termine brillamment l'année par une victoire le 30 décembre 1944 sur un Fw 190. Il livre ses derniers combats en janvier 1945 en détruisant les 17 et 19 janvier trois autres Fw 1.

iribarne-1Un mois plus tard , le sous-lieutenant Iribarne trouve la mort aux commandes de son Yak-3. Il disparaît le 11 février 1945 dans la région ouest de Zinfen (Prusse Orientale) alors qu'il participait à une mission de couverture du champ de bataille. Sa disparition plongeait ses camarades dans une tristesse sincère et profonde. La France perdait un valeureux combattant.

Un de ses camarades, Pierre BLETON, fait prisonnier en février 1945, réussit à s'évader et rejoint le "Normandie-Némen le 09 mai. Dans une poche, il ramène le macaron de pilote de Robert Iribarne, dérobé au pasteur de l'escadrille chargé de son interrogatoire.

En souvenir de ce combattant, une stèle lui a été dédiée sur le colline de l'Ursumu et domine la commune d'Itxassou.

 

 

 

  •  Mémorial Pays Basque

Mémorial aux "Morts pour la France" en Afrique du Nord de 1952 à 196264-1476


Le mémorial du "Pays Basque est situé sur la commune d'Itxassou, sur la route départementale 918 qui relie Bayonne à Saint Jean Pied de Port.

Il se dresse comme un grand obélisque de forme triangulaire dressée vers le ciel constitué de roche brute tirée des flancs de la montagne de "Larrun" (La Rhune). Il y est fait mention de son titre ainsi d'un symbole "basquisé" à son sommet, avant la liste des 103 soldats morts au champ d'honneur. La liste s'achève par la formule "ce site est un lieu de recueillement pour la paix, que chacun se souvienne".


 

 

 

 

 

 

 

 

 

Image_1Espace de découverte et d'exposition
Place du Fronton
Tél : 05.59.29.75.36